Fady Bello My One Word for 2016

My one word for 2016

Ce billet je l’ai écrit aux premiers jours du mois de Janvier mais comme j’ai toujours mille et une choses à faire à la fois, j’ai oublié de le poster. En flânant sur internet (comme d’habitude) je suis tombée sur un article de Lily Ellyn intitulé «The things I carry from 2015 and my one word for 2016». A la fin, je me suis dit « tiens, pourquoi ne pas choisir moi aussi un mot pour 2016, au lieu de résolutions que nous savons tous que nous ne tiendrons pas? »

2015 a été une année de prise de conscience. En effet, j’ai appris des choses sur moi, j’ai appris à en accepter d’autres choses. Mais l’année 2015 a surtout été décisive, dans le sens où elle m’a permis de faire ma conversion professionnelle et de prendre conscience de mon projet de vie. Elle a remis certaines personnes sur ma route et a continué à me tenir éloignée d’autres personnes très toxiques.

Je suis passée par une multitude d’émotions dont certaines que je ne pensais pas ressentir un jour tant la contradiction avec mes pensées, mon style de vie, me semblait si incohérente. Ascenseur émotionnel. Choc. Confrontation. Même le dernier soir de 2015 ne m’a pas épargnée. Loin de là! Mais je me suis relevée, le lendemain. Je suis encore tombée par la suite, mais je me relève maintenant, avec le sourire. Le pouvoir du sourire. 🙂

Comme beaucoup, j’ai reçu des coups, j’ai perdu des proches, j’ai vu d’autres proches perdre les leurs. J’ai eu quelques discussions cruciales notamment en fin d’année. Je garde en mémoire celles avec Eva, Astha, Yanne Christelle, Ghislain, Bruce, et Patrick. Je m’en souviens parce que ce sont les plus récentes, les plus fréquentes et surtout les plus marquantes. Je tiens à les remercier tout particulièrement, ils ne savent même pas quels effets ils ont eu sur ma vie ces derniers mois.

Mon bagage émotionnel ne me définit pas. Je suis. Je ressens. Cependant, je ne suis pas ce que je ressens. J’assume ce que j’éprouve. Je me réalise, par moi même. Je suis encore très conditionnée par mon entourage, mais la méditation et la prière m’aident beaucoup, un peu plus chaque jour. Lâcher prise, ressentir, choisir, être.

« Qui je suis aujourd’hui est façonné par ce que j’ai fait hier et l’année dernière et les années qui ont précédé . Mais qui je serai demain dépend de ce que je choisis de faire aujourd’hui. »

Le concept du mot unique est en clair de laisser toute liste de cet, et se concentrer sur un seul mot qui sera un peu le leitmotiv de l’année. Un mot qui résume ce qu’on voudrait être et comment on voudrait vivre.

Cette année, je voudrais me réaliser. Ah mince… C’est moins sexy en français lol. Attendez je le refais. My One word for 2016 is Achievement. Voilà, c’est mieux! :p L’an dernier, il y a pas mal de projets sur lesquels j’ai bossé soit seule (dans ma tête) soit avec des proches (brainstorming autour d’une glace lol) et cette année on exécute In sha Allah.

Je tiens à remercier tous ceux qui me soutiennent de près ou de loin, en pensée, en parole ou par action. You the real MVPs. Vous qui venez de lire mes mots, si vous avez un mot pour cette année vous pouvez partager en commentaires avec moi. 🙂

2 commentaires sur “My one word for 2016

  1. I relate to this so much. We are not defined by the hindrances we experience or the ordeals we go through. We are not defined by pain, past or current. They’re part of us, but they do not define us. We are strong in our ability to overcome our weaknesses, to stumble, fall, and stand back up. Your resilience and positivity are inspirational. Throw that hijab on and slay the world ?

Sois pas timide, laisse un commentaire :)